Ring Them Bells (Freedom has Come and Gone)

Sonnez les cloches
Sonnez ces cloches de chagrin
La liberté est arrivée

Nous avons attendu si longtemps
Longtemps comme ce n’est pas possible
La liberté nous a quittés

Remue cette queue
Comme toute autre âme inquiète
La liberté est arrivée et elle nous a quittés

Le train à vapeur s’en vient
Ses treize étages de haut
Si ce train ne vient pas
Je jure que je vais m’étendre et mourir

La ville creuse ses canyons
Tout encombrés de neige sale
Et sous ses tours crasseuses
Nos petits corps sont traînés aux quatre vents

Allez noyez les cloches
Noyez donc ces maudites cloches
La liberté est arrivée et elle nous a quittés

Nous n’étions que des oiseaux chancelants accrochés au ciel
Et nous traînions nos os le long des routes dans le tumulte et sans savoir pourquoi
Et comme nous allions claudiquant vers ces lendemains incertains
Je jure que tout ce à quoi je croyais
C’était à nous ensemble tout le temps

Nous n’étions que deux oiseaux abattus qui tombaient dans le ciel
Nous avons construit nos chaumières le long des routes commerciales sans demander pourquoi
Et comme nous allions claudiquant vers ces lendemains incertains
Je jure que tout ce à quoi je croyais
C’était à nous ensemble tous seuls

Imagine la vue
D’un hélicoptère mitrailleur
Un homme apparaît
Tu appuies sur un bouton
Tu coupes l’homme en deux
Imagine la vue
Quand ils transmettent cette merde par satellite
Ils appuient sur un bouton et à ce moment
Toute la merde du ciel te tombe dessus

Imagine la vue

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s