Épilogue temporaire / et si on recommençait par la fin

Soleil qui donne le cafard
Les casiers vidés
Les bureaux nettoyés
Une pile de pages noircies sous le bras
Je prends le temps d’arroser les cactus
Avec l’eau qui reste dans la bouilloire

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s