Ground zero

Pas plus triste, pas plus joyeux, diraient certains
On se crache din mains pis on r’commence

Mais a-t-on déjà même commencé ?
Quand sous ground zero, il y a encore des sous-sols
Insoupçonnés
On ne peut remonter qu’une fois qu’on a touché le fond
On ne peut se retrouver qu’après s’être perdu

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s