Soirée tranquille en Entropie

Novembre, encore, comme si c’était hier
Mais hier était ailleurs
D’autres plans

Le temps
Ne se déroule pas exactement
Il se désagrège, plutôt
Comme l’intégrité de nos corps
Et de nos mémoires
La mort viendra demain
Mais ce ne sera pas demain
D’autres plans
L’imprévu

Nous renaîtrons peut-être un jour
Ensemble ou séparément
Mais nous ne serons plus là pour en parler

J’aimerais seulement emporter avec moi les cicatrices
Qui me disent de me réveiller

Publicités

Sagesse improvisée #42

Notre temps est compté
La banalité règne
Nous écoutons rarement les autres
Et l’amour s’égare souvent dans les services postaux
Mais nous avons désormais des glandes
Qui transforment les calamités en miracles
À un taux de conversion élevé