Printemps #33

Revoir toutes nos grammaires
Pour les accorder au pluriel
Des décennies à raccorder
Beaucoup de nouvelles mélodies
Pour opérer la bouture
Et ressouder les plaies blessées
Cela demande le courage
De regarder l’aurore dans les yeux

Publicités

Le printemps, vu du 3 ½ de Ryokan

Le glacier fond lentement dans la ruelle
Et la débâcle des cœurs
Révèle nos déchets de l’an passé