Sentiers masqués

Les mots

Comme des tunnels entre deux crânes

Acheminés dans les impasses

Illuminés par les éclipses

Pour nous forcer, dans la pénombre

À tisser les dentelles, auto-luminescentes, de nos idées

Broderies aléatoires

Qui font briller la prunelle des yeux

Publicités